Créé en avril 1922 par Lucien Vogel, pionnier français des magazines illustrés, Jardin des Modes était un magazine féminin mensuel prescripteur de tendances.

Aujourd’hui, sous la houlette des nouveaux repreneurs Jardin des Modes se veut de rester prescripteur de tendances mais revient avec un concept particulier :

#FABULOUSFIFTY

La société, la mode, la beauté se sont enfin affranchies du “jeunisme”, et #fabulousfifty s’adresse à la femme qui a remisé au fond de ses placards les tenues et looks de sa mère au même âge. Fashionista avertie, elle sait ce qui lui va, ce qui lui plaît, saute d’un couturier à un jeune créateur en passant par une marque de prêt-à-porter haut de gamme, mais ne se lance plus dans des tenues ou make-up improbables comme sa fille millenial. Par contre, toutes deux ont les mêmes chunky sneakers et passent leur temps libre au pilates ou au yoga.

” fifties are the new thirties ”

Le nouveau Jardin des Modes s’adresse avec #fabulousfifty à une femme curieuse, dynamique, sexy, fashionista et beautista avisée. Elle assume son corps, ses cheveux et ses rides, mais ne regarde pas ses dépenses en soins et produits de beauté. Elle sort, voyage, consomme, fait du sport. Libre, elle vit hors diktats dans une société qui ne la prend enfin plus pour une senior. Malheureusement les médias mainstream féminins n’ont pas suivi cette révolution et peinent à s’adresser à cette nouvelle cible.

Comment veulent elles consommer, s’habiller ? Comment veulent elles s’occuper d’elles ? de leurs enfants ? de leurs amants ou maris ? de leur famille recomposée ? Que leur proposer ?